Personne compétente en radioprotection

Qui dit risques liés aux rayonnements ionisants dans l’entreprise dit personne compétente en radioprotection (PCR). Désignée par l’employeur et forte d’une formation dédiée, la PCR est au cœur du dispositif de radioprotection des travailleurs exposés.

 

« La vigie interne de l’entreprise pour tout ce qui concerne les risques liés aux rayonnements ionisants » : c’est ainsi que Thierry Lahaye, chef du pôle risques physiques en milieu de travail à la Direction générale du travail (DGT) et chargé de l'élaboration de la réglementation en matière de sécurité et de santé au travail, définit la fonction de PCR (personne compétente en radioprotection).

 

Instaurée en 1967, cette fonction a été plusieurs fois redéfinie (en 1986-1987, puis en 2003-2006). Elle est aujourd’hui régie par le Code du travail, qui rappelle en premier lieu que l’employeur est tenu de désigner une PCR (salariée ou prestataire extérieur selon le secteur d’activité) dès qu’il existe « un risque d'exposition [aux rayonnements ionisants] pour les travailleurs de l'établissement ainsi que pour ceux des entreprises extérieures ou les travailleurs non salariés intervenant dans cet établissement ».

 

La PCR a pour mission, entre autres, de réaliser les contrôles techniques des sources, de participer à la définition des mesures de protection collective, de définir les mesures à prendre en cas de dépassement des limites d’exposition réglementaires ou encore de participer à la formation en radioprotection des travailleurs. Dans une entreprise de travaux publics utilisant des sources radioactives, la PCR devra par exemple, aussi, s’assurer que le stockage de ces appareils garantit la radioprotection des travailleurs (murs suffisamment épais, accès réglementé…).

 

 

Vous avez des questions ?

Contactez-nous !

 

Radio-Protect

12, rue Lamblardie

75012 Paris

 

09.73.61.78.30

07.86.59.56.44

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.


Appel

Email

Plan d'accès