Un travailleur du domaine médical peut-il être amené à dépasser les limites d’exposition réglementaires ?

Les doses reçues par le personnel exposé dans le domaine médical sont généralement faibles et il est improbable que les limites annuelles règlementaires basées sur les coefficients de risque de la CIPR 103 (tableau ci-dessous) soient atteintes.

 

Toutefois, pour certains examens utilisant la radioscopie, les doses reçues par le personnel peuvent être potentiellement élevées. C’est le cas, en particulier de certaines procédures de radiologie interventionnelle (cardiologie, neuro-radiologie…), pendant lesquelles les durées de scopie peuvent être très longues (>1 h) ou si les dispositifs de radioprotection appropriés ne sont pas utilisés. Pour ces procédures, l’exposition des mains doit particulièrement être surveillée, de même qu’en médecine nucléaire et en curiethérapie.

 

RECOMMANDATIONS CIPR 103 et réglementation française

 

Risque présumé

CIPR Publication 103

Travailleurs 4,1x10-2 Sv-1 cancer
0,1x10-2 Sv-1 effets héréditaires
Public  5,5 x 10-2 Sv-1 cancer
0,2 x 10-2 Sv-1 effets héréditaires
Embryon fœtus  Non déterminé

 Limites travailleurs

Réglementation française

Basées sur les effets stochastiques 20 mSv/an (dose efficace)
Basées sur les effets déterministes 150 mSv/an au cristallin et 500 mSv/an à la peau, aux mains et aux pieds (dose équivalente)

 Limites public

Réglementation française

Basées sur les effets stochastiques 1 mSv/an (dose efficace)
Basées sur les effets déterministes 15 mSv/an au cristallin (dose équivalente) et 50 mSv/an à la peau, aux mains et aux pieds (dose équivalente)

 

 

 

Vous avez des questions ?

Contactez-nous !

 

Radio-Protect

12, rue Lamblardie

75012 Paris

 

09.73.61.78.30

07.86.59.56.44

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.


Appel

Email

Plan d'accès