Quelles sont les conséquences de la réalisation d'un examen scanographique abdominal chez une femme ignorant sa grossesse ?

Dans ce cas, la dose reçue par l'embryon doit être estimée, mais seulement par un physicien médical ou un expert en radioprotection ayant des compétences en dosimétrie (contacter Radio-Protect) La patiente sera alors informée par son médecin des risques potentiels engendrés par l'exposition du fœtus aux rayonnements ionisants. Généralement, le risque est faible, l'irradiation ayant eu lieu lors des 3 premières semaines de grossesse.

 

Dans quelques cas, la grossesse est à un stade plus avancé et la dose délivrée peut ne pas être négligeable, mais il est exceptionnel que le niveau de dose amène à conseiller une interruption de grossesse. En effet si le fœtus est hors du champ d’irradiation la dose est inférieure à l’exposition naturelle annuelle. Si le fœtus est dans le champ d’exposition, il convient de demander un calcul de dose afin de conseiller son médecin traitant ou son gynécologue. Dans ce cas les paramètres d'acquisition ainsi que les indications dosimétriques doivent être relevés. Si ces informations ne sont pas connues des hypothèses peuvent être faites pour le calcul dosimétrique, mais il est préférable d'utiliser les données réelles. La date de début de grossesse ou la date des dernières règles doit également être connue.

 

 

Vous avez des questions ?

Contactez-nous !

 

Radio-Protect

12, rue Lamblardie

75012 Paris

 

09.73.61.78.30

07.86.59.56.44

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.


Appel

Email

Plan d'accès