Est-il acceptable de réaliser un examen exposant aux rayonnements ionisants dans le cadre d'une étude de recherche ?

Tout programme de recherche prévoyant l’exposition de personnes (patients ou volontaires) aux rayonnements ionisants doit être soumis au comité local de recherche et d'éthique qui examine le bénéfice attendu de l'étude et détermine si celui-ci surpasse le risque pour les individus exposés. Le comité demandera à ce que l'ensemble des risques, y compris le risque d'irradiation, soient clairement expliqués au patient ou au volontaire avant l'examen, et que celui-ci ait donné son consentement éclairé pour participer à l'étude. Toutefois, la justification est essentielle, les critères de justifications pour les patients ou les volontaires seront différents.
  
La réglementation française prévoit des dispositions concernant l’exposition des personnes participant volontairement à des programmes de recherche biomédicale. Les articles du Code de la Santé Publique (CSP) L.1122-1 et L.1122-1-1 se rapportent à l’information de la personne qui se prête à une recherche biomédicale et au recueil de son consentement. Les articles R.1333-55, R.1333-56, et R.1333.65 du CSP précisent les dispositions à respecter pour de telles personnes. En particulier, une contrainte de dose doit figurer dans le document d’information prévu par l’article L.1122-1.

 

 

Vous avez des questions ?

Contactez-nous !

 

Radio-Protect

12, rue Lamblardie

75012 Paris

 

09.73.61.78.30

07.86.59.56.44

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.


Appel

Email

Plan d'accès